Posté le 07 Décembre 2017

Les maladies de gencive

Les personnes portant une prothèse complète ou partielle sont aussi sujettes aux maladies de gencive, lesquelles se développent autour des dents naturelles restantes.

Si vous avez une maladie de gencive :

Votre prothèse s'ajuste mal à vos gencives si elles sont douloureuses, gonflées ou si elles saignent.

Votre prothèse partielle amovible ne sera plus maintenue fermement en place si vos dents naturelles et vos gencives ne sont pas saines.


Les maladies de gencive sont l'un des problèmes dentaires les plus répandus chez les adultes, mais elles peuvent se manifester à tout âge. En règle générale, elles évoluent lentement et sans causer de douleur.


Les signes avant-coureurs des maladies de gencive sont les suivants :

Un changement de couleur des gencives.

Une coloration rougeâtre des gencives en bordure des dents.

Des saignements à chaque brossage ou passage de la soie dentaire.

La récession des gencives.

Des gencives brillantes, boursouflées ou douloureuses.

Une mauvaise haleine persistante.

Des dents sensibles ou mobiles.

Un élargissement de l'espace entre les dents.

Des prothèses qui s'ajustent mal.


Des examens dentaires et des nettoyages professionnels réguliers permettent de déceler tôt les maladies de gencive et d'entreprendre un traitement approprié, afin d'empêcher la maladie de se développer et de limiter la prolifération des bactéries.


Si vous avez une maladie de gencive, l'élimination de la plaque dentaire et du tartre peut contribuer à améliorer l'état de vos gencives. C'est pourquoi, au stade précoce de la maladie, le nettoyage professionnel, qui consiste à enlever l'accumulation de tartre, constitue le meilleur traitement. À la maison, brossez-vous les dents 2 fois par jour, afin d'enlever la plaque, et utilisez la soie dentaire une fois par jour pour retirer la plaque entre les dents.


Lorsque la maladie est à un stade avancé, le traitement consiste à régénérer les tissus osseux et gingivaux qui maintiennent les dents en place. Il peut comprendre un détartrage, un surfaçage radiculaire, des médicaments et, dans certains cas, une intervention chirurgicale. Votre dentiste vous expliquera les traitements adaptés à votre cas.



Archives